Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 17:00
L’association Cal’Handis est née avec l’objectif d’éditer pour 2010 un calendrier de photographies de nus artistiques avec pour modèles uniquement des personnes de divers handicaps. Ces modèles, hommes et femmes, ont pour la plupart déjà tous posés pour ce projet, seuls ou en couple.

Le but de ce calendrier est de proposer un autre regard sur les corps différents : montrer que même s’il ne rentre pas dans les critères de la norme établie et imposée par notre société, un corps handicapé peut être beau et pourquoi pas désirable, même et peut être encore plus en s’offrant dans sa nudité...


Vous pouvez soutenir ce projet en adhérant à l’association Cal’Handis, et ainsi nous aider à le mener à bien. Vous aurez ainsi accès en exclusivité à de nombreuses photos issues des séances faites pour le calendrier. Si vous êtes une société, vous pouvez venir nous rejoindre en devenant notre partenaire







<object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/ZcdrA7Tdx4A&hl=fr&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/ZcdrA7Tdx4A&hl=fr&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>

Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval - dans SEXO
commenter cet article

commentaires

Calendrier 09/10/2009 10:52


Super calendrier mais surtout très bon concept!


Perceval Le Gallois 10/10/2009 20:08


Effectivement, c'est une très bonne et belle idée.


Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]