Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 15:00



Les hommes qui se trémoussent avec autant d'aisance que John Travolta ou Patrick Swayze ont plus de succès auprès des femmes que les maladroits de la piste de danse. Ce constat culturel assez évident aurait aussi des implications d'un point de vue de l'évolution.

C'est ce que suggère une récente étude allemande de l'Université de Göttingen menée par Nadine Hugill et Bernhard Fink. Les chercheurs ont fait visionner à 25 étudiantes une quarantaine de vidéoclips mettant en scène des volontaires dansant sur la chanson Let me entertain You de Robbie Williams.

Les danseurs  - des étudiants eux aussi - étaient floutés afin que l'on ne voit pas leurs habits, ni leur carrure ou leur visage. On a également mesuré la force musculaire de chacun d'entre eux au préalable avec un dynamomètre. Après visionnage, les jeunes femmes ont noté les danseurs sur des critères de pouvoir de séduction et d'assurance.


 Résultat : les hommes qui ont reçus les meilleurs notes étaient aussi les plus costauds. Pour les scientifiques, le fait qu'une femme sache reconnaître les bons mâles reproducteurs par leur apparence physique est un avantage évolutif, explique la revue spécialisée New Scientist.



©CourrierInternational

Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval Le Gallois - dans Ethno-Anthropo-Etho-Logie
commenter cet article

commentaires

Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]