Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 22:13

Les hommes plus actifs sexuellement que les femmes

Le sexe est bon pour la santé, la santé bonne pour le sexe © Betsie van der Meer/Corbis


En prenant de l'âge, il serait normal d'avoir moins de goût pour la "bagatelle". L'idée est très répandue et, pourtant, elle vient d'être contredite par une étude publiée dans le dernier numéro du très sérieux British Medical Journal. Selon ce travail qui se base sur deux enquêtes menées auprès de la population américaine, les hommes de 55 ans - en bonnes anté - ont encore en moyenne près de quinze années de vie sexuelle contre dix ans et demi pour les femmes. Et inversement, plus la sexualité est fréquente et satisfaisante, meilleure est la santé, y compris aux âges avancés de la vie.

La première enquête (1995-1996) portait sur 3.000 personnes de 25 à 74 ans et la seconde (2005-2006) sur le même nombre de gens âgés de 57 à 85 ans. En pratique, le fossé, qui se creuse avec l'âge, est nettement plus profond parmi les 75-85 ans. Près de quatre hommes sur dix dans cette tranche d'âge se disent sexuellement actifs contre moins de deux femmes sur dix. Néanmoins, les différences sont moins importantes chez les personnes mariées ou qui ont un partenaire intime. Et parmi ceux déclarant alors une vie sexuelle, 70,8 % des hommes la jugent satisfaisante contre 50,9 % de leurs compagnes.


Pour ses auteurs, ce travail confirme que ces différences sont en partie explicables par le statut conjugal (être marié, avoir un partenaire ou non). On s'en serait douté. D'autre part, près des trois quarts des hommes, dans tous les groupes d'âge, indiquent avoir une partenaire. Alors que cette proportion tombe à 38,5 % chez les femmes de 75 ans et plus. La différence de longévité joue alors à plein.


Le sujet de la sexualité des personnes âgées, longtemps taboue, commencerait donc à être évoquée plus librement. C'est ce qu'estime Sylvie Buguet-Siard, psychothérapeute et sexothérapeute, dans un livre intitulé "Jouir et vieillir sans rougir"*. "Le vieillard lubrique, en quête de sa jeunesse, avec une volonté farouche de jouir des plaisirs, particulièrement ceux relevant de l'oralité et de la sexualité, est un thème universel", écrit-elle. "Or l'épanouissement sexuel reste constant et transcende toutes les catégories d'âges." Il ne faut pas oublier que les papys-boomers auront 65 ans en 2011. Et qu'ils ont vécu à une époque qui valorisait l'expression de la sexualité. Il n'y a pas de raison que cela s'arrête brutalement.


* Editions Bérangel, 128 pages, 15 euros.



©LePoint.fr/Anne Jeanblanc

Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval Le Gallois - dans SEXO
commenter cet article

commentaires

Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]