Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 23:33

Harlequin.jpg

 

Un article controversé publié dans une revue aux Etats-Unis affirmait que les romans à l'eau de rose étaient une véritable dépendance et étaient aussi dommageables pour les relations amoureuses que la pornographie. Selon cet article, les femmes peuvent devenir "dangereusement déséquilibrées par ces livres", parce que "envoûtées par des messages déformés". Il arriverait la même chose aux femmes qui lisent ce genre de romans qu'aux hommes qui regardent un porno.

Selon le psychologue américain, le Dr. Juli Slattery, ces romans sont responsables de l'insatisfaction ressentie par les femmes dans leurs relations réelles. Mais est-il réellement possible d'être accro à Danielle Steel? "La dépendance est un mot un peu fort mais ça peut devenir une préoccupation malsaine", déclare Paula Hall, experte en sexe. Encouragent-ils réellement nos rêveries trop romantiques pour être réelles? "Cela fait partie de la nature humaine de vouloir tomber amoureux et les romans à l'eau de rose vont dans ce sens. Mais il y a une différence entre fiction et réalité."

Les comédies romantiques aussi

En 2008, une étude réalisée par des Universités d'Ecosse et d'Edimbourg constatait que les comédies romantiques encourageaient les attentes irréalistes en amour. Les fans de films comme Notting
Hill
n'arrivaient pas à bien communiquer avec leur partenaire et que beaucoup avaient dans l'idée que si quelqu'un voulait vraiment être avec vous, alors il doit deviner ce que vous voulez sans que vous ne deviez le formuler.


Avis inverse

Sarah Wendell, 34 ans, mère de deux enfants, pense l'inverse. Dans un livre appelé Everything I Know About Love I Learned From Romance Novels (Tout ce que je sais de l'amour je l'ai appris des romans d'amour), elle explique que grâce à ces livres, les femmes arrivent à repérer un homme bon et qu'elles voient comment les personnages surmontent leurs problèmes. Ce qui peut les inspirer.

"Ca montre aussi que nous devons travailler pour le "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants." Dire que ces livres suscitent des attentes irréalistes, ce n'est que de la foutaise. Vous devez
avoir des attentes élevées pour être heureuse, c'est une bonne chose."

Jo Hemmings, psychologue, est d'accord: "Nous sommes tous assez intelligents pour faire la différence entre fiction et réalité. Les gens qui lisent de la science-fiction ne s'attendent pas à voir débarquer des aliens dans leur jardin. Ils profitent juste de l'évasion que procure la lecture." Et le happy end peut être une source d'inspiration. "Regardez le dernier mariage royal. Nous avons tous adoré le conte de fée."

 

 

 

 

©7sur7

Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval Le Gallois - dans Psychologie
commenter cet article

commentaires

anonyme 18/11/2015 21:42

Les romans a l eau de rose deforme la realite en amour la plupart du temps

anton lavey 18/11/2015 21:39

Helene rancon qui a fait le livre nous les enfants de 1981 eh bien cette helene rancon est que maestro henri

anton lavey 18/11/2015 21:35

Pour le livre nous les enfants de 1981 de helene rancon eh bien maestro henri est aller jusqu au 18 complet en deux avec 100% de reussite avec surplusse de temps et il y a un peu trops d heures que maestro henri a maintenu a la perfomance 18 complet en deux a 100% pour le livre nous les enfants de 1981 de helene rancon

Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]