Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 15:00

L'écologie c'est à la mode, et la déferlante verte n'est pas prête de s'arrêter. Alimentation, produits de beauté et on en passe, l'écologie se glisse aujourd'hui jusque sous nos couettes. Dorénavant les lubrifiants sont issus de l'agriculture bio et les vibromasseurs se rechargent à la main...



Ces mots là n'ont jamais été aussi tendances, paroles d'industriels et autres publicitaires. "Ecologie, biologique, environnement" envahissent nos rayons et notre consommation. Et avec la prise de conscience, le respect de la nature et de soi-même devient une priorité.


"L'écologie, c'est dans l'air du temps"


Quoi de plus naturel donc que de mettre du vert dans nos ébats? En tout cas, même si le phénomène est très récent, il existe "une réelle demande des clients", constate Pierre Batista, responsable réseau des sex shop "Passage du désir". Les idées fusent et les fabricants ne manquent d'imagination : bougies, lubrifiants, préservatifs, sex toys, tous passent à l'écologie.


Force est de constater que cette tendance arrive progressivement dans l'hexagone et que les innovations proviennent jusqu'à maintenant de nos voisins nordiques. C'est par exemple de Suède que nous vient le site "fuckforforest" (baisez pour la forêt).


Créé en 2003, à l'initiative de deux acteurs pornos, le site propose de visionner leurs ébats contre une somme reversée à des actions pour la reforestation.


C'est d'Irlande également que nous vient le premier vibro écolo : "Earth angel" ( ange de la Terre) avec une manivelle en guise de batterie et un argument évocateur : "quatre minutes d'efforts pour trente minutes de plaisir"....


La déferlante verte semble donc bien partie, reste à attendre patiemment qu'elle s'impose dans les mœurs et sous nos couettes.



Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval Le Gallois - dans Société
commenter cet article

commentaires

Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]