Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 16:00




























Tu es de sexe masculin, tu trompes ta compagne et tu culpabilises? Ce n'est peut-être pas de ta faute. Fais un test génétique, et si tu possèdes la forme 334 du gène du récepteur à la vasopressine, alors c'est mère nature qui est à blâmer !


Qu'est-ce que la vasopressine? Il s'agit d'une hormone qui influence l'attachement sexuel. Des chercheurs américains et suédois ont démontré qu'il existe un lien entre certaines formes du gène de la vasopressine et le comportement conjugal. Conclusions des études: la forme du gène dite 334 est 2 fois plus fréquente chez ceux qui ont essuyé de sérieuses turbulences conjugales. De plus, elle est 2 fois plus fréquente parmi ceux qui ne s'étaient pas mariés!


Ces études admettent que le comportement amoureux humain est très complexe, qu'il dépend également des facteurs sociaux et existentiels. Mais voilà, la génétique s'en est mêlée et les cartes sont complètement brouillées!


Alors voilà, si l'espèce 334 humanoïde vivant en couple a enfin trouvé un parfait alibi pour forniquer la conscience libre en dehors du lit conjugal, mieux vaut que personne sache qu'il est un mutant, surtout pas sa compagne. Car il existe un inhibiteur de cette hormone, elle a été testée chez les campagnols polygames, et les résultats ont été plus que concluants: M. pennsylvanicus a immédiatement muté en un rongeur dévoué et fidèle rentrant dans son terrier tous les soirs!


Hou la la ! A quand les mariages précédés par un test ADN pour identifier ces mutants? Bientôt un médicament pour faire entrer tous ces hommes infidèles sur le droit chemin? L'espèce 334 humanoïde est-elle dépourvue de conscience et de maîtrise de soi? Sont-ils plus proches des bêtes que des hommes? La réponse à ce problème conjugal est-il foncièrement pharmacologique?


A quoi sert le CHOIX dans notre vie et que signifie le LIBRE ARBITRE si l'on est seulement conditionné par des gênes. Si nos CHOIX obéissent aveuglément à ces derniers, nous ne sommes donc que des machines à 4 pattes dépourvues de toute liberté.


Peut-être que mère nature indique seulement que l'infidélité est une nature de l'homme au même titre que la fidélité, que butiner plusieurs fleurs n'est pas un acte de dégénéré?

Peut-être faudrait-il offrir le choix au mariage, un choix qui résulte d'une conscience de soi et d'un accord commun fondé sur la transparence? Peut-être faudrait-il changer la promesse à sens unique «Jure d'être fidèle toute ta vie» en une question du genre «Alfonse, tu prends comme épouse Gertrude, que tu sois un humanoïde 334 ou pas, as-tu fait ton choix: veux-tu être fidèle ou infidèle?».


Et étrangement, cette étude ne dit rien sur les femmes!!!


©Dark Garen

Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval Le Gallois - dans Science
commenter cet article

commentaires

Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]