Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 21:18

Porn.jpg



C'est scientifique, c'est même un magazine américain renommé -

The Scientist - qui l'affirme : le porno, c'est bon. Plus l'utilisation de la pornographie augmente, plus la criminalité sexuelle baisse.





La pornographie mène-t-elle au harcèlement ou aux crimes sexuels ? Certains le pensent. D'autres considèrent qu'elle renvoie une image négative de la femme. Beaucoup seraient même partisans d'une interdiction.

Face à eux, des gens considèrent au contraire que le X est le meilleur rempart contre l'agressivité sexuelle.

The Scientist s'est penché sur la question et a compilé les études de scientifiques américains. Ce qu'il en ressort, c'est que là où la disponibilité de la pornographie augmente, les crimes sexuels diminuent ou au moins n'augmentent pas.

Vive internet.

 Au delà des chiffres hallucinants de l'industrie du porno aux Etats-Unis (plus que Microsoft, Google, Apple et Amazon réunis, paraît-il), le magazine scientifique a constaté que peu d'études finalement avaient mis en relation la disponibilité de la pornographie et et les comportements antisociaux et les crimes sexuels.

Mais heureusement les statistiques du FBI viennent éclairer tout cela : ainsi, la justice américaine a-t-elle enregistré une baisse claire des cas de viols entre 1975 et 1995, particulièrement dans la tranche 20-34 ans. Suivez mon regard, nous sommes en présence de la génération internet, et on sait ce qu'on cherche souvent en priorité sur le net...

Cette constatation est corroborée par les conclusions d'autres études menées au Danemark, en Suède et en Allemagne entre 1964 et 1984, quand la pornographie a débarqué en force. Là aussi, le taux de viols a baissé ou stagné.

Et qu'en est-il de la détention de porno par des auteurs de crimes sexuels ? Elle est souvent citée, un peu comme preuve, par la police. Mais la plupart des hommes ont détenus à un moment ou l'autre de la pornographie, et donc l'argument tombe, selon le magazine.

Autre argument avancé par The Scientist : les hommes ayant consommé de la pornographie seraient plus tolérants à l'égard des femmes : le porno ne rendrait pas miso...

Conclusion de l'article : la liberté de tous ne saurait être restreinte à cause des abus de certains et, de toute façon, si on interdisait le X aux Etats-Unis, il y aurait plus de gens en prison qu'en liberté...



©RTBF

Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval Le Gallois - dans SEXO
commenter cet article

commentaires

Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]