Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 12:03



Un médicament qui a échoué dans sa fonction d'antidépresseur pourrait s'avérer être la réponse féminine au Viagra, la célèbre petite pilule bleue contre l'impuissance sexuelle, a annoncé mardi le responsable de l'équipe analysant les essais effectués sur ce traitement.
 
Les femmes ayant pris du flibanserin lorsque ce médicament était testé en tant qu'antidépresseur ont rapporté que s'il ne les avait pas aidées à retrouver le moral, le médicament avait "augmenté leur libido d'une façon appréciable", a indiqué John Thorp, l'un des chercheurs analysant les résultats de trois essais cliniques.
 
L'absence de désir est le problème sexuel cité le plus fréquemment par les femmes de 30 à 60 ans, comme le sont les troubles de l'érection chez les hommes de la même tranche d'âge, pour lesquels le Viagra est une solution efficace, selon M. Thorp.
 
"Donc là où le Viagra et d'autres traitements contre les troubles de l'érection fonctionnent sur les flux sanguins, le flibanserin agit sur le cerveau", a-t-il dit. Près de 2.000 femmes non ménopausées ont reçu du flibanserin ou un placebo pendant 24 semaines et se sont vues demander d'apporter leur témoignage sur six variables, dont le nombre de leurs relations sexuelles satisfaisantes et le niveau de leur désir sexuel.
 
Les essais ont montré qu'une dose quotidienne de 100 milligrammes par jour de flibanserin avait provoqué des "améliorations notables" de ces deux variables. Le flibanserin est encore à l'essai et n'est accessible qu'aux femmes participant à des essais cliniques.





(belga/ca)

Partager cet article

Repost 0
Published by Perceval Le Gallois - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Rechercher



«En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.»

«Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin.»

«La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur.»
[ Carl Gustav Jung ]